Maladie rénale chronique

Une maladie rénale découle d’un dommage subi par les reins et qui en altère le fonctionnement. Quand les reins arrêtent de fonctionner, l’organisme accumule du liquide et des déchets. Non traitée, une maladie rénale peut entraîner la mort.

De tels dommages aux reins se produisent graduellement au cours du temps. La personne n’en sera peut-être pas consciente jusqu’à ce qu’ils s’aggravent. À mesure que les dommages s’aggravent, les déchets qui seraient normalement filtrés par les reins et éliminés de l’organisme sous forme d’urine commencent à s’accumuler dans le sang.

Cette accumulation de déchets dans l’organisme peut vous rendre malade et, compte tenu du stade d’évolution de la maladie rénale, d’autres complications peuvent s’ajouter, telles que celles-ci :

  • Hypertension
  • Anémie
  • Fragilité des os
  • Risque accru de maladies cardiovasculaires

Signes d’une maladie rénale chronique (MRC)

La maladie rénale peut passer inaperçue, surtout aux tout premiers stades de la maladie, tout simplement parce qu’elle ne produit aucun symptôme visible (asymptomatique). La meilleure façon de vérifier l’état de vos reins est de demander à votre fournisseur de soins de santé de vous prescrire les analyses de routine de la fonction rénale.

Au bout d’un certain temps, les personnes atteintes d’une maladie rénale peuvent remarquer ce qui suit :

  • Urine trouble, mousseuse ou sanguinolente (qui fait penser à du coca-cola ou du thé)
  • Œdème (enflure)
  • Nycturie (obligation de se lever la nuit pour uriner)

Signes tardifs de maladie rénale :

  • Nausées et vomissements.
  • Démangeaisons constantes et tenaces
  • Douleurs osseuses ou articulaires
  • Diminution de la production d’urine (moins de 2 tasses par jour)
  • Enflure généralisée
  • Difficulté à respirer

La gravité des dommages subis par les reins se classe en cinq stades.

Débit de filtration glomérulaire (DFG)

Stade 1

  • Fonction rénale normale ou supérieure à la normale, déterminée par le DFG (estimation du DFG par la formule MDRD)
  • Adopter un style de vie sain : saine alimentation, activité physique, abandon du tabac, consommation d’alcool limitée.
  • Respecter la posologie de vos médicaments.
  • Viser un poids santé.
  • Éviter de prendre des anti-inflammatoires comme l’ibuprofène, le naproxène, des doses élevées d’aspirine (plus de 325 mg par jour).
  • Stabiliser votre tension artérielle (moins de 130/80).
  • Si vous avez le diabète, maintenir un bon taux de sucre sanguin, soit un taux d’HbA1c inférieur à 7 % (analyse sanguine en laboratoire).

Stade 2

  • DFG à la baisse jusqu’à 60 ml/min/1,73 m2 (légers dommages aux reins)
  • Adopter un style de vie sain : saine alimentation, activité physique, abandon du tabac, consommation d’alcool limitée.
  • Respecter la posologie de vos médicaments.
  • Viser un poids santé.
  • Éviter de prendre des anti-inflammatoires comme l’ibuprofène, le naproxène, des doses élevées d’aspirine (plus de 325 mg par jour).
  • Stabiliser votre tension artérielle (moins de 130/80).
  • Si vous avez le diabète, maintenir un bon taux de sucre sanguin, soit un taux d’HbA1c inférieur à 7 % (analyse sanguine en laboratoire).

Stade 3

  • DFG de 30 à 60 ml/min/1,73 m2 (dommages modérés aux reins)
  • Adopter un style de vie sain : saine alimentation, activité physique, abandon du tabac, consommation d’alcool limitée.
  • Respecter la posologie de vos médicaments.
  • Viser un poids santé.
  • Éviter de prendre des anti-inflammatoires comme l’ibuprofène, le naproxène, des doses élevées d’aspirine (plus de 325 mg par jour).
  • Stabiliser votre tension artérielle (moins de 130/80).
  • Si vous avez le diabète, maintenir un bon taux de sucre sanguin, soit un taux d’HbA1c inférieur à 7 % (analyse sanguine en laboratoire).

Stade 4

  • DFG inférieur à 30 ml/min/1,73 m2 (graves dommages aux reins)
  • Observer un régime alimentaire prescrit bon pour les reins.
  • Adopter un style de vie sain : saine alimentation, activité physique, abandon du tabac, consommation d’alcool limitée.
  • Respecter la posologie de vos médicaments.
  • Viser un poids santé.
  • Éviter de prendre des anti-inflammatoires comme l’ibuprofène, le naproxène, des doses élevées d’aspirine (plus de 325 mg par jour).
  • Stabiliser votre tension artérielle (moins de 130/80).
  • Si vous avez le diabète, maintenir un bon taux de sucre sanguin, soit un taux d’HbA1c inférieur à 7 % (analyse sanguine en laboratoire).

Stade 5

  • Adopter un style de vie sain : saine alimentation, activité physique, abandon du tabac, consommation d’alcool limitée.
  • Respecter la posologie de vos médicaments.
  • Viser un poids santé.
  • Éviter de prendre des anti-inflammatoires comme l’ibuprofène, le naproxène, des doses élevées d’aspirine (plus de 325 mg par jour).
  • Stabiliser votre tension artérielle (moins de 130/80).
  • Si vous avez le diabète, maintenir un bon taux de sucre sanguin, soit un taux d’HbA1c inférieur à 7 % (analyse sanguine en laboratoire).

Le stade 5 correspondant à l’insuffisance rénale est également appelé maladie rénale au stade terminal, dans lequel cas il y a perte totale ou presque totale de fonction rénale. À mesure que progresse la maladie rénale chronique (MRC) d’un stade à l’autre, celle-ci conduit éventuellement à l’insuffisance rénale, qui nécessite la dialyse ou une greffe pour maintenir le patient en vie. Un examen périodique des reins et un traitement approprié, notamment si votre risque est élevé, peuvent empêcher la MRC de s’aggraver. La prise de médicaments et la modification du style de vie peuvent contribuer à votre prise en charge de la maladie et à votre mieux-être.

Téléchargez une fiche de renseignements sur les stades (PDF)

Êtes-vous un nouveau patient ou a-t-on demandé une consultation pour vous au Programme des maladies rénales?